Catégories
Articles

Trop de réunions !

Le gros problème dans les grosses entreprises, c’est qu’il y a un énorme processus avant de pouvoir faire quelques choses.
Pour une mise en production, il faut organiser une réunion avec le responsable « infrastructure » pour qu’il donne son approbation puis avoir l’accord de l’équipe chargé du versionning pour qu’il approuve, puis l’équipe qualité pour qu’il fasse un audit puis les gens du métiers pour concrétiser le PV de recette puis revenir vers le responsable infrastructure pour lui donner une fiche de sécurisation…

Enfin bref, je cours d’un service à un autre pour obtenir des approbations.
À chaque fois, je passe une heure pour leur expliquer la situation, je me répète inlassablement.
Comme nous faisons de l’agilité à l’échelle, je fais un état des lieux à mon manager et au responsable du train.
Je suis surchargé de réunion où je décris ce que fait l’équipe.

Mais mercredi matin, un développeur est venu me demander : mais en fait, à quoi tu sers ?
Magalie est en train de prendre le pouvoir et tu ne fais rien.

J’ai alors compris une chose.
J’en ai marre des réunions.
J’ai décidé de sécher ceux du matin pour aller au daily, tel un ninja.

Et depuis mon retour, Magalie ne dit plus rien.

L’équipe a commencé à retrouver sa quiétude habituelle.
Des développeurs sont même venus me remercier pour avoir calmé la situation alors que je n’ai rien fait…

Mais mon expérience me dit que c’est le calme avant la tempête.
Si cette perfectionniste devient aussi calme et discrète, c’est qu’elle prépare un gros coup…

Enfin bref…
De toute façon, ça va me tomber dessus tôt ou tard, vu que je commence à sécher des réunions…

Catégories
Articles

La prise de pouvoir

Précédemment, je vous parlais de Magalie, la perfectionniste qui travaille pendant ses congés…
Cette semaine, elle est passée à l’offensive.

Comme j’étais sollicité dans des réunions avec les patrons, j’ai envoyé un mail aux autres de continuer à faire les réunions quotidiennes daily sans moi.
Lors des réunions, on est sensé passé une minute chacun à dire :
-nos points de blocage
-ce qu’on avait fait
-ce qu’on va faire

Mais pendant mon absence, c’était différent.
Comme nous sommes sur le point de livrer en production (c’est-à-dire qu’on met en ligne notre nouveau site internet.), elle monopolise la parole.
Quand c’est son tour, elle insiste sur le fait qu’elle bosse tous les soirs.
Elle reproche aux autres de ne pas faire les choses comme elle le veut.
La vérité, c’est qu’elle passe beaucoup de temps à auditer le travail des autres…

Et quand elle trouve quelque chose, elle n’hésite pas à le remonter au daily en dénigrant ses camarades.
Elle rabaisse les autres pour se mettre en valeur ?
En tout cas, c’est ce que pense l’équipe.
Et le souci, c’est qu’elle n’a pas tord : le fond y est, mais pas la forme.

On me remonte également qu’elle commence à donner des tâches et empêchent les autres de travailler comme ils l’entendent.
Les gens sont pris en otage.
Même le Product Owner, qui est responsable du produit, se laissait complètement écrasé.

Magalie avait pris le pouvoir.
Et comme elle est perfectionniste, elle ne peut s’empêcher de tout contrôler.

C’est fou !
Il suffit parfois d’une personne pour empoisonner une équipe…

Catégories
Articles

Le Program Increment planning

Nous sommes sur de l’agilité à l’échelle.
Il y a plusieurs équipes scrums et un scrum master de scrum master qui supervise le tout.
Et comme le veut la méthode Safe, il organise le Program Increment : un événement de 2 jours qui réunit toutes les équipes scrum, les clients, le grand patron qui finance le projet.

C’est la plus grosse réunion qui nous avons eu jusqu’à présent.
Dans la salle que j’ai réservée, nous somme une dizaine masquée à regarder d’autres personnes masquées via skype.
Impossible de savoir qui est qui, lorsque quelqu’un prend la parole, il commence par dire son nom et son prénom.

Et évidemment, cette réunion est très riche.
On a une vision de tout ce qui se passe.
Les équipes passent tout à tour pour expliquer ce qu’ils font, organisent des ateliers pour prévoir ce qu’ils vont faire pour se coordonner avec les autres équipes.
L’idée est bonne sauf que le 2e jour, 3 membres de mon équipe sont au 4/5e.

Et leur avis est différent du mien.

Bored woman at office


À part Magalie qui adore faire des heures supplémentaires, les autres n’en ont rien à faire.
Pour eux, c’est une perte de temps, ils préféreraient coder plutôt que d’assister à des présentations qui ne les concernent pas forcément.

En tout cas, la rétrospective finale conclut une expérience riche et pleine de sens.
Il y aura donc un nouveau PI planning prévu pour plus tard.

Catégories
Articles

L’alerte covid-19

Ça fait depuis plus de 2 mois qu’on nous dit à la télé que le nombre de cas positifs de covid-19.

Des mesures préventives ont été prises au sein de la boîte :
-Nous sommes obligés de porter des masques au bureau.
-Nous sommes obligés de ramener nos ordinateurs portables chez nous chaque soir.

Le directeur n’étant pas dans le même openspace que nous (il a son bureau personnel.) me confie donc la responsabilité du plateau en cas de covid.

C’est la rentrée, les collègues reviennent de vacances, certains vont faire le test.
Les réponses durent en général 3 jours, mais pour d’autres, c’est beaucoup plus long.

Sauf que je reçois un mail de Grégoire qui vient de recevoir le résultat : il est positif !

Je renvoie donc Amine, son voisin de bureau pour faire du télétravail jusqu’à nouvel ordre.

Je me retrouve donc à contacter les ressources humaines pour connaître la procédure en cas de détection du covid.

Il est probable que je renvoie toute l’équipe en télétravail la semaine prochaine.

Si les courbes continuent de monter, je crains qu’on finisse de nouveau confiner chez soi…

Catégories
Articles

Le product owner

Chez le client actuel où je travaille, nous utilisons la méthode agile.

Il y a un scrum master, un product owner et des développeurs.
La théorie veut que notre très cher product owner maîtrise le produit.

Concrètement, sur notre site internet, Nathalie, qui est notre product owner, est sensé connaître toutes les fonctionnalités, mais lorsque les développeurs lui posent des questions, elle sèche totalement.

Est-ce un mythe d’avoir un product owner qui maîtrise son produit ?

Parce que notre product owner ne vient pas d’une formation informatique.
Les dirigeants ont pioché chez les gens en agence, qui utilisent tous les jours le site internet pour le jouer le rôle du product owner.

Sauf que quand les développeurs parlent de Web services, quand je lui parle de mise en recette ou mise en production, elle n’y comprend rien.

Je découvre où je suis tombé…

Catégories
Articles

Les prestataires

Qu’il est bon en cette période de rentrée de retrouver tout ce beau monde dans le métro.
Toutes ces personnes masquées, dont je fais partie, sont certainement à l’origine de la propagation du virus.

C’est d’ailleurs la hantise de tous mes collègues : serons-nous de nouveau confinés ?

En tout cas, le client a déjà mis en place des mesures préventives.
Dès le 1er septembre, je lis un mail clair et précis :
-Les prestataires n’ont pas le droit au télétravail.
-tous les soirs, ils doivent ramener leur PC portable chez eux.

Quel est le but de ramener le PC chez nous si, à la base, on n’a pas le droit au télétravail ?

Enfin bref, les internes ont le droit à 2 jours de télétravail par semaine, ce qui suscite une jalousie chez les externes.

Mais en tant de crises, les budgets diminuent.
La fin d’année approche, les directeurs sont au taquet sur les atterrissages.

Je me retrouve donc à faire des plans financiers pour réajuster notre budget par rapport aux autres équipes.

Et la réalité du terrain, c’est que comme les chiffres ne sont pas au rendez-vous, je suis contraint de déstaffer.

Concrètement, je suis en train de choisir un prestataire de mon équipe pour que le directeur le vire.
Il prévient le commercial de sa SSII et 10 jours plus tard, on désactive son badge et son PC.
Je n’ai plus qu’à le prévenir de la situation et d’essayer de planifier une passation de connaissance.

Catégories
Articles

Migration sur wordpress !

Bonjour tout le monde !

Cela fait un moment que j’écris des articles sur Note ta SSII. Aujourd’hui, j’ai décidé de migrer sur du wordpress.

C’est d’ailleurs la plus grosse erreur que j’ai faite lorsque j’ai lancé le projet : tout coder de A à Z.

Comme tout développeur qui débutait, je m’étais dit que ce serait l’occasion d’essayer une nouvelle technologie sexy de type vue.js, qui irait taper sur du firebase, histoire de ne pas dépenser un rond tout en me perfectionnant techniquement.

La réalité, c’est que je me suis vite fait rattrapé par la réalité.

CODER était la dernière chose que je voulais faire après ma journée de taff : j’avais déjà tellement bouffé de lignes de code…

Note ta SSII, à la base, c’était un serveur start 1M de chez OVH.

Le plan crevard où tu n’avais que 100 Mo d’espace mémoire, mais c’était suffisant pour écrire. En gros je ne payais que 8 euros par an.

Le problème, c’est que je perdais énormément de temps à générer chaque page, rien n’était optimisé.

Au fil du temps, j’avais migré vers l’offre perso à 35 euros par an.

J’avais en option une base de données MySQL, mais je n’ai jamais trouvé le temps pour me la créer.

Aujourd’hui, c’est le grand changement.

C’est un peu comme si je renonçais à être développeur… J’ai l’impression d’avoir basculé vers un autre métier. Déjà que quand j’ai basculé Scrum Master, j’ai senti un déséquilibre dans la force.

Déléguer, se fier à des personnes, à des technologies…

Je mise sur toi, wordpress.