Atos Origin

anonyme note 3 pour Atos Origin


Technicien : système d'exploitation MVS. (8 ans d'ancienneté)

N'attendez aucune considération de vos responsables. Vous êtes juste là pour rapporter du fric à la boîte !!
Négociez bien votre salaire dès le départ car après c'est fichu. Une moyenne de 2% d'augmentation tout les 3 ans, et encore il faut se battre et pleurnicher pour les avoirs.
Les "commerciaux" vous ressortent toujours le même discours bidon : on ne peut rien faire de plus pour toi, les temps sont durs, c'est la crise....
D'ailleurs, le meilleur conseil que l'un d'entre eux m'a donné c'est : si t'es pas content, vas voir ailleurs...
Des entretiens individuels annuels.... tous les 3 ans :-) Mais bon, peut importe car ces derniers ne servent à rien. Les personnes qui jugent votre travail et vous fixent des objectifs ne savent même pas ce que vous faîte comme métier et n'ont aucune compétence technique.
La paye étant externalisée, les erreurs sont nombreuses (frais de repas manquants, solde jours de congés erroné, heures sup. non payées). Je vous conseille de vérifier scrupuleusement chaque fiche de paie.
Au fur et à mesure des différentes fusions, achats d'entreprise, regroupements de services, réorganisations, vous perdez des avantages : remboursement carte orange qui passe de 100% à 50%, frais de repas à la baisse...
Bref, il faut être conscient d'une chose : les SSII sont des marchants de viande. Les seuls mots de leur vocabulaire : marge, profil, rentabilité.
Chez Atos, vous êtes un numéro noyé dans la masse. Pour sortir du lot, vous devrez lécher les bottes de beaucoup de personnes et vous montrer plus "requin" que les autres.
Atos étant une entreprise mondiale, les dirigeants ont les yeux tournés vers les pays "émergeants" où les perspectives de profils leur font oublier le reste.
Les infos (email, courriers) que vous recevez ne parlent que de la Chine, de l'Inde ou du Maroc.
En France, la politique de cette entreprise est simple ; la preuve en est avec le plan de restructuration mis en place récemment : on pousse les anciens qui ont les plus gros salaires vers la porte de sortie et dans le même temps, on lance une campagne de cooptation afin de recruter des petits jeunes diplômés qu'on paye avec des queues de cerises !!
Bref si vous y tenez vraiment, venez y pour vous faire la main et allez ensuite voir ailleurs.

Seul point positif mais qui n'est pas lié à Atos : le client vous considère en général mieux que votre propre employeur. Une certaine solidarité entre collègues sur le terrain.





Commenter

Pour commenter, inscrivez-vous ou connectez-vous !






20 01 2018 11:51 Administrateur :
Soyez le premier à commenter !